Categories: SophroNatureBlog

L'arthrose

Comment trouver du réconfort au quotidien le plus naturellement possible ?

A appliquer localement (en bio)

Huile essentielle de gaulthérie couchée ou adorante, (attention aux conditions d’utilisation car elle ne convient pas aux personnes allergiques à l’aspirine ou ayant traitement anti-coagulants, gastrite, asthme, eczéma). Si il existe des contre-indications il est possible de remplacer l’HE de gaulthérie couchée ou adorante par de l’huile essentielle de gingembre officinal.

Huile essentielle d’eucalyptus citronné

A mélanger avec une HV Huile végétale de calophylle adaptée pour les articulations et la détente musculaire ou HV noisette au fort pouvoir pénétrant ou autres huiles.

Les cataplasmes d’argiles (verte) à appliquer le soir en prenant soin de mettre un bandage ou du film cellophane et le garder toute une nuit. (HV : Huile Végétale, HE : Huile Essentielle).

A ingérer (en bio)

Il existe l’ harpagophytum en teinture mère (ou Racine) c’est un anti-inflammatoire naturel. L’OMS Organisation Mondiale de la Santé approuve et estime « cliniquement avéré » l’utilisation de l’harpagophytum dans l’inflammation chronique des articulations.

Le cassis en gemmothérapie, il élimine les toxines de l’organisme et aide à mieux se défendre contre toute sorte d’agression. Il permet l’augmentation de la cortisone dans le sang. Son action cortisone like est anti-inflammatoire. Ou bien le bouleau également en gemmothérapie, c’est un bon draineur du foie et des voies urinaires. Une bonne élimination est indispensable pour obtenir des résultats durables sur l’arthrose.

Vous pouvez également ajouter du curcuma à votre alimentation, achetez-le frais et râpez-le dans vos légumes cuisinés. C’est un anti-inflammatoire naturel, il peut être bu avec du lait de coco bio.

L’alimentation et l’hygiène de vie ont des effets très bénéfiques. Il faut boire beaucoup, deux litres par jour. Pour les personnes qui ont du mal, il serait préférable de s’astreindre à boire un litre (un verre avant de se lever, un vers 11h, 17h et après dîner). Boire beaucoup et éviter les aliments qui augmentent l’urée tels (ex. abats, charcuterie, gibier, anchois, sardines, harengs) et privilégier les légumes et légumineuses. Il est préférable de s’abstenir d’alcool sous toutes ces formes, de cigarette et pratiquer une activité physique.

Il existe des tisanes diurétiques pour favoriser l’élimination. Ex le genévrier (diurétique et antirhumatismal) ou queue de cerise (diurétique), la reine des près (aspirine végetal) et la camomille romaine est aussi anti-inflammatoire.

Le cuivre est un très bon anti-inflammatoire : Le port d’un bracelet en cuivre est une solution naturelle.

Il est préférable d’entreprendre plusieurs actions pour diminuer les crises et douleurs.

Pendant des siècles l’usage des simples était empirique mais grâce aux progrès de la science, les analyses des molécules chimiques ont permis de découvrir leurs propriétés et leurs vertus sur le corps humain. C’est rassurant quant à l’utilisation. Mais il reste à être prudent et cela passe par l’écoute de soi et de ses propres besoins.

Attention, ces informations ne remplacent et ne constituent en aucun cas un traitement médical, cela vient en support.
No Comments

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *